[Mercato-CFA] Nicolas Cousin de retour au PSG pour encadrer les jeunes gardiens

Publié le

C’est le club de son cœur. Il y a été formé, il a porté trois saisons le maillot de la réserve, et a même effectué quelques apparitions sur les feuilles de Ligue 1, au milieu des années 2000. Il était alors n°3 derrière Lionel Letizi et Jérôme Alonzo comme nous le rappelle l‘Echo Républicain.

Douze ans après son départ du Camp des Loges, Nicolas Cousin s’apprête à retrouver le Paris SG. L’ex-portier du C’Chartres Foot, qui vient de mettre un terme à sa carrière, signera ce lundi 1er juillet un contrat d’un an avec le centre de formation parisien. Il sera entraîneur des gardiens.

Le départ d’Henrique fait bouger les lignes

« J’étais resté en contact avec les dirigeants du centre (Jean-François Pien et Bertrand Reuzeau), et une opportunité s’est présentée, raconte celui qui totalise 190 matches avec Chartres. Avec le récent départ d’Antero Henrique (ndlr : le directeur sportif), l’organigramme a été un peu chamboulé, des places se sont libérées. »

Et sa candidature a été retenue.

Tout est allé très vite ces dernières semaines pour Nicolas Cousin (33 ans). À l’origine, le natif de Nemours (Seine-et-Marne) souhaitait étendre sa carrière et disputer au moins une saison supplémentaire en N2, avec le CCF.

Les dirigeants ne lui proposant pas mieux qu’une place en réserve, il s’était résolu, début juin, à raccrocher les gants, après neuf saisons sur les bords de l’Eure. Mais il n’était alors pas question de quitter Chartres. Il était salarié du club depuis plusieurs années, et devait entamer sa reconversion sur le terrain, avec un poste d’adjoint sur les U19 Nationaux. Entre-temps, Paris est arrivé, et ça ne se refusait pas…

« Si ça avait été un autre club, je n’aurais peut-être pas lâché mon CDI. Mais là, c’est le PSG », souligne, comme une évidence, Nicolas Cousin. S’il ne sait pas encore sur quelle équipe il sera affecté, il connaît en revanche sa date de prise de fonction : le 22 juillet.

Devenir, à terme, entraîneur principal

Faire grandir les pépites du plus puissant club de France : voilà donc la première étape de la reconversion de Nicolas Cousin. « Je suis vraiment heureux de retrouver Paris », avoue l’ancien gardien d’Angers et Créteil, qui a prévu de continuer à se former et à passer ses diplômes. Car, à terme, il ne voudrait pas se cantonner aux gardiens, mais devenir entraîneur principal.