[News-Formation] Un concours d’éloquence organisé au Centre de Formation

Publié le

La première finale d’un concours d’éloquence, organisée par un club de football, s’est tenue ce jeudi au Centre de Formation pour départager les meilleurs orateurs parmi les Titis du PSG.

Savoir s’exprimer, articuler, emporter l’auditoire et convaincre, argumenter et émouvoir en trouvant les mots justes : autant de critères importants dans l’art du bien parler.

Et justement, ce jeudi, le Centre de Formation du Paris Saint-Germain avait décidé de mettre en place la toute première finale d’éloquence au sein d’un club de football, pour inviter les jeunes titis parisiens sur la voix de l’art oratoire.

/media/86091/papier_ag29337.jpg

Après plusieurs mois de travail d’écriture et d’expression, 16 jeunes joueurs du Centre de Formation se sont ainsi présentés face à un jury composé notamment de journalistes, directeur de la communication de la Ligue de Football Professionnel, responsable du Fondaction Football, président et membre du Conseil d’administration de Promethee Éducation, de Lina Boussaha et de Tanguy Kouassi.

/media/86090/papier_ag29260.jpg

Sur des thèmes liés au football, des binômes se sont affrontés sur des sujets comme la valeur d’une récompense individuelle, de l’esprit d’équipe, sur l’intérêt de la VAR, l’aura d’un joueur ou le souvenir d’un match historique. Sortis de leur pudeur, certains jeunes du CFA se sont révélés être de grands orateurs. C’est d’ailleurs en défendant l’idée qu’une victoire était plus savoureuse à l’extérieur qu’Axel Eboki a remporté le concours.

/media/86092/papier.jpg

« Je suis très content parce que j’étais un peu stressé. D’habitude, je suis très timide et là, je me suis dépassé. Je suis sorti de mon confort. J’ai pris du plaisir à parler devant les gens. J’ai pu démontrer que nous, footballeurs, savions aussi bien nous exprimer », a d’ailleurs confié le premier gagnant du concours d’éloquence, félicité dans la foulée par Tanguy Kouassi, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain : « Il m’a vraiment surpris. J’ai l’habitude de le voir très réservé, et le voir parler comme ça, avec un vocabulaire riche, une gestuelle, une facilité à capter les regards du public, ça m’a bluffé ! J’ai beaucoup aimé sa performance. »