[UEFA Youth League-Finale] Le FC Porto champion d’Europe 2019 !

Publié le

Le FC Porto a remporté lundi soir la Youth League, la Ligue des Champions U19, en dominant Chelsea en finale sur le score de 3 buts à 1. C’est la première fois dans l’histoire de la compétition qu’un club portugais remporte l’épreuve. Les Blues, vainqueurs des éditions 2015 et 2016, avaient déjà échoué en finale la saison passée.

Après deux finales perdues par Benfica en 2014 et 2017, le FC Porto est enfin parvenu à ramener la Coupe au Portugal.

C’est une grande victoire qui porte bien haut le travail de la formation portugaise. Après plusieurs titres remportés par les équipes nationales espoirs, il manquait encore une Youth League pour cimenter encore plus la position dominante des lusitaniens en ce domaine.

Hier soir en Suisse, les Romario Baró, Fabio Silva, Fabio Vieira, Tomás Esteves et compagnie ont joué comme des grands et remporté une magnifique victoire face à un Chelsea qui a laissé sa principale star Charlie Brown sur le banc. Après un début timide et quelques ajustements tactiques, les dragons ont finalement pris l’ascendant sur les Anglais de manière définitive. Un ascendant qui s’est traduit au tableau d’affichage avec le premier but de la rencontre signée Fabio Vieira après un superbe centre d’Angel Torres, qui permet aux petits dragons de rentrer au vestiaire en menant au score.

Dès le début de la seconde période les Portugais se sont fait surprendre sur un but de Redan, mais la joie est de courte durée puisque Diogo Queiros va redonner l’avantage au FC Porto avec beaucoup de réussite et un peu confusion dans la défense Londonienne pour le 2-1.

Mais le meilleur était à venir : minute 73, récupération de la défense signée Tomas Estaves et course folle de Romario Baró qui combine avec Afonso Sousa sur l’aigle gauche avant de servir avec une talonnade magistrale le fils d’António Sousa (ancien joueur de Porto et Beira-Mar) pour le troisième but des dragons qui vont assener un coup fatal dont les blues ne se relèveront pas. L’arbitre siffle la fin de la rencontre, les tribunes et le banc de touche exultent de joie et en 90 minutes ces petits se sont transcendés pour devenir des grands hommes, qui vont ramener au pays la première coupe d’Europe de l’histoire d’un club portugais.