[Mondial Féminin] La France éliminée par les Etats-Unis

Publié le

Les Bleues ont été éliminées par les États-Unis (1-2), le vendredi 28 juin au Parc des Princes, à Paris, en quarts de finale de la Coupe du monde 2019. La Titi Girl Grace Geyoro n’a pas pris part à cette ultime rencontre.

La soirée s’annonçait festive et elle l’a été, brûlante autour et sur le terrain, et elle l’a été également, mais elle s’est terminée sur une double désillusion pour l’Équipe de France féminine. Battue en quart de finale du Mondial 2019 par les États-Unis (1-2), elle quitte la compétition comme il y a quatre ans, lorsqu’elle avait été sortie par l’Allemagne (1-1, 5-4 tab). De plus, cette défaite l’empêchera de participer aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, pour lesquels seules les trois premières formations européennes de ce Mondial seront qualifiées.

La partie a été intense et parfois engagée entre les n°1 et n°4 au classement FIFA. Les Bleues l’ont emporté au niveau statistique (60 % de possession, vingt tirs contre dix) mais perdu au score.

Menées rapidement sur un coup franc direct de Megan Rapinoe (0-1, 5e), elles ont manqué quelques situations favorables sur des corners mal négociés ou des frappes non cadrées. Courant après le score, elles se sont exposées aux contres, dont un fatal menant à un doublé de Rapinoe (0-2, 65e). Wendie Renard leur a redonné l’espoir de la tête (1-2, 81e) mais la solidité et l’efficacité américaines ont eu raison de Bleues volontaires mais moins réalistes.

Les États-Unis affronteront en demi-finale l’Angleterre, qui s’est imposée hier contre la Norvège (3-0) lors du premier quart de finale de cette Coupe du monde.

FRANCE – USA 1-2 (0-1)

Coupe du Monde féminine de la FIFA – Groupe A – 1/4 Finale
Parc des Princes (Paris)

Affluence : 45 595 spectateurs

Buts : Renard (81′) ; Rapinoe (5′ et 65′)

Avertissements : Mbock (4′) Bussaglia (90’+4′)

FRANCE : Bouhaddi – Torrent, Mbock, Renard (c), Majri – Henry, Bussaglia – Diani, Thiney, Le Sommer (Asseyi 82′) – Gauvin (Cascarino 76′). Sélectionneur : Corinne Diacre.

USA : Naeher – O’Hara, Dahlkemper, Sauerbrunn, Dunn – Lavelle (Horan 63′), Ertz, Mewis (Lloyd 82′) – Heath, Morgan, Rapinoe (Press 87′). Sélectionneur : Vadão.