[Conf de Presse-Pros] Neymar : "J'ai souffert, mais c'est du passé !"

Publié le

Présent en conférence de presse, Neymar a fait un point sur son état mental, notamment depuis sa Coupe du Monde compliquée et son retour de blessure. Alors qu’il avait fait du Mondial sa priorité, le Brésilien a désormais balayé cette déception de sa tête et semble totalement en phase avec le projet parisien. Présents au Parc des Princes, LTDPSG vous proposent la retranscription complète de son échange avec l’ensemble des médias.

Neymar, quel est votre état de forme ?

« Je ne suis pas encore à 100%. Après, personne ne l’est car c’est le début de la saison. Les équipes sont préparées pour être au top en février ou mars. Je travaille chaque jour, lors de chaque entraînement pour m’améliorer physiquement. Ma blessure, la Coupe du Monde… cela appartient au passé. J’en ai souffert, mais c’est du passé. Il y avait de la frustration, mais je ne vais pas pleurnicher tout ma vie, cela fait partie du football. Je vais de l’avant. J’ai aujourd’hui beaucoup plus de raisons de sourire que d’être triste. J’ai toujours été très bien ici. Je suis à l’aise sur le terrain, heureux de jouer au football. J’essaye de m’améliorer chaque jour, lors de chaque match, pour aider mon équipe au mieux. »

62

Que vous apporte le coach Thomas Tuchel ?

« Il a apporté quelque chose de nouveau au Paris Saint-Germain. Je me suis rendu compte de son envie de gagner dès notre première conversation. Je me suis retrouvé dans ce discours. C’est un jeune entraîneur qui sait où il veut aller. Il nous le montre lors de chaque entraînement. Je suis très heureux. J’espère qu’il peut nous mener en Ligue des Champions, là où on veut vaincre. On veut aller vers le succès et je veux lui montrer de quoi je suis capable. »

Comment remporter la Ligue des Champions ?

« Gagner la Champions League est difficile, il faut être attentifs à tout, être connectés à tous les instants, à chaque minute du match, et donner le meilleur lors de chaque match. C’est ce que l’on veut. On veut construire un grand Paris Saint-Germain et surprendre. »

72

Un mot sur votre défaite à Liverpool ?

« Nous avons tous connu des difficultés pendant tout le match. Et pas seulement moi et Cavani pour nous trouver. On a cherché des solutions. Le match a été spectaculaire et nous avons réussi à remonter au score de 2-0 à 2-2. Ce qui montre le caractère de l’équipe. »

On parle d’une supposée influence de votre part sur l’éventuelle venue de Lucas Paqueta, qu’en est-il ?

« Non, je n’ai pas parlé avec Paqueta. Bien sûr, c’est un ami, un grand joueur et il fait de plus en plus parler de lui au Brésil. Je connais ses qualités et il va les prouver au monde entier. Je suis certain que c’est un grand joueur ».

32