[Conf de Presse-Pros] Thomas Tuchel : « Très heureux qu'Alphonse reste au club ! »

Publié le

Ce samedi à 21h (diffusion sur Canal+), le Paris Saint-Germain (1er) affrontera le FC Nantes (13e) au Parc des Princes dans le cadre de la 19e journée de Ligue 1. A la veille de cette rencontre, l’entraîneur Thomas Tuchel s’est présenté en conférence de presse à 13h00. Présents, LTDPSG vous relatent ses dires.
 

GROUPE

« Neymar est parti au Brésil, avec mon autorisation. Il a joué blessé contre Belgrade, et l’est toujours. Il veut jouer tous les matches mais il faut être intelligent, ne pas prendre de risque avec cette blessure. Il a la possibilité de profiter de deux semaines de vacances. C’est nécessaire, on l’a donc laissé retourner au Brésil. Alphonse Areola est incertain. Il est très proche d’un retour, mais pas encore au top. Il ne s’est pas entraîné jeudi, il y a donc la possibilité qu’il ne joue pas. Idem pour Lassana Diarra. Concernant Angel Di Maria, on va prendre une décision ce vendredi. C’est un peu la même chose que Neymar. Il joue avec une douleur depuis deux semaines. Nous allons discuter, puis nous prendrons une décision. »

NANTES

« On veut absolument gagner ce dernier match. L’équipe, moi… tout le monde veut le gagner. Ce serait parfait pour finir l’année. C’est un grand défi. Nantes a changé d’entraîneur, a recruté Vahid Halilhodzic, qui a beaucoup d’expérience. Cette équipe est très courageuse. Elle a eu le même problème que nous avec ces matches reportés. Retrouver le rythme contre Orléans était important pour nous. Je suis très heureux que l’on ait gagné cette rencontre et montré cette mentalité. Je suis donc confiant pour le match de samedi. Gagner sera difficile, mais ce sera notre objectif. »

IMG_20181221_132133_resized_20181221_052214792

FATIGUE

« Il y en a une physique, et une psychologique. C’est normal. Il y a eu la Coupe du Monde, un nouvel entraîneur, la préparation, beaucoup de matches… C’est donc normal, mais ce n’est pas une excuse pour ne pas être prêts contre Nantes. C’est la raison pour laquelle nous avons changé quelques joueurs contre Bordeaux et Strasbourg, afin qu’ils soient frais. On a réalisé un bon match contre Bordeaux, même si l’on a fait match nul. C’était un peu plus compliqué à Strasbourg, qui était juste avant Belgrade. Il est normal d’être fatigués, mais nous sommes professionnels. »

ALPHONSE AREOLA

« Il est très important pour nous d’avoir un garçon comme Alphonse au sein du club. Lors de chaque réunion, il me disait que Paris était son club, et qu’il voulait rester ici. C’est un grand gardien de but pour le Paris Saint-Germain. Il est important d’avoir des joueurs du Centre de Formation dans l’équipe. C’est un bon signal, et je suis très heureux qu’il reste avec nous encore quelques années. »

ADRIEN RABIOT

« Il n’y a pas eu de cassure. C’était une décision nécessaire pour Adrien et Kylian à Marseille (ndlr : Rabiot et Mbappé avaient été écartés pour un retard lors de la causerie). C’était un grand match de la saison, Draxler avait bien joué. Il a pris l’occasion de montrer qu’il a les qualités de jouer, ce n’est pas une cassure. C’est un challenge pour les joueurs, mais Adrien a perdu sa confiance et sa place parce que Draxler a bien joué. L’équipe a fait des bons matchs et c’est difficile pour les joueurs, ils doivent toujours montrer qu’ils sont prêts à gagner. Maintenant, ce n’est pas une situation sportive. C’est une décision du club et je la respecte. »

MERCATO

« C’est très facile, je veux un deuxièm Verratti ou un deuxième Marquinhos. On doit trouver d’abord cette personne. On veut des garçons avec une bonne mentalité et c’est difficile à trouver.»