[Conf de Presse-Pros] Thomas Tuchel : « Neymar n'est peut-être pas à 100% mais presque »

Publié le

Le Paris Saint-Germain reçoit l’Etoile Rouge de Belgrade, ce mercredi (18h55), dans le cadre de la 2eme journée du groupe C de la Ligue des Champions. En conférence de presse, Thomas Tuchel n’a occulté aucun sujet, de la défaite inaugurale contre Liverpool à la forme actuelle de Neymar. Présents au Parc des Princes, LTDPSG vous proposent la retranscription intégrale de cet échange entre les principaux médias et l’homme fort du groupe professionnel rouge et bleu.

Thomas Tuchel, pouvez-vous revenir sur la défense à trois centraux contre Nice ?

« Nice, c’était notre 3eme match en une semaine, c’était très chaud. C’est compliqué de défendre à quatre contre les trois attaquants de Nice. C’était ma décision de jouer à trois en défense, de raccourcir les distances. Les joueurs l’ont bien fait, on avait seulement travaillé 10-15 minutes cela. Ensuite de la vidéo. C’était seulement pour ce match à Nice. On aura un autre plan demain (mercredi). »

4

Pensez-vous que votre équipe est capable d’enchaîner et de faire un bon résultat contre l’Etoile Rouge de Belgrade (mercredi, 18h55) ?

« On s’améliore en équipe chaque match. On récupère beaucoup le ballon dans la moitié de terrain opposée. Je suis satisfait de l’état d’esprit. A Nice, on a commencé concentrés, avec de l’intensité. C’est clair que nous devrons jouer ainsi demain. La barre de notre niveau est haute maintenant. »

« Contre Liverpool ?

Nous n’avons pas joué au top niveau »

Avez-vous une idée de la meilleure formule pour faire évoluer Angel Di Maria aux côtés de la « MCN » ?

« Nous aimons avoir les quatre joueurs ensemble. Ils sont dangereux et peuvent décider du match. C’est important qu’ils travaillent et gagnent ensemble. Il y a plusieurs systèmes possibles. Maintenant quand Mbappé, Neymar ou Cavani n’ont pas joué, on a gagné aussi en marquant. »

8

Quelles leçons tirer de la défaite contre Liverpool ?

« Les réactions officielles ne sont pas celles du vestiaire… Nous n’avons pas joué au top niveau. Le défi était grand. C’était peut-être le match le plus difficile en Europe à ce moment-là. Après nous avons apporté une réaction. On doit continuer demain. Les défaites apportent des éléments de travail. On apprend de la défaite. L’important, c’est la réaction à la défaite. Il faut être réaliste, on a joué une équipe forte, le finaliste de la saison dernière. Avec le même coach depuis quatre ans, une équipe façonnée. Il faut poser les choses. Il y a peut-être eu trop d’attentes. Il faut continuer à progresser. J’ai le sentiment que tout le monde a compris. »

3

Allez-vous demander un pressing haut à vos hommes ?

« C’est le meilleur moyen de récupérer le ballon très vite et nos joueurs aiment avoir le ballon, beaucoup de possession. Si tu ne joues pas avec un pressing haut et que tu perds le ballon, tu dois défendre longtemps. Nous devons jouer presque à tous les matchs contre une équipe qui défend avec structure, et quand tu ne fais pas de pressing haut ce n’est pas possible de jouer contre une équipe organisée. Demain, l’Etoile Rouge sera très bien organisée. Parfois c’est la seule possibilité de déstabiliser une équipe. Se faire des passes pour se faire des passes, c’est un peu ennuyeux parfois. Mais pour ça on doit presser haut. C’est un effort collectif important. »

« Neymar a été décisif à chaque match »

Marco Verratti peut évoluer en n°8 comme en n°6. Quelle est la tendance pour mercredi ?

« Je le préfère en n°8. En n°6, je ne sais pas s’il est suffisamment patient pour jouer seul parce qu’il veut toujours avoir le ballon, il trouve toujours une solution offensive. Avec un double 6, avec Adrien (Rabiot), c’est vraiment top. C’est un joueur clé pour nous. »

7

Depuis le début de la saison, Neymar ne semble pas à 100%, est-ce que le match contre l’Etoile Rouge est l’occasion pour lui de se lancer ?

« Il n’est peut-être pas à 100% mais presque, il a été blessé longuement. La Coupe du Monde a été difficile. Il n’a pas eu de préparation normale. Tout le monde le regarde, dans et hors du terrain. Mais il a été décisif avec nous à chaque match. Il va arriver en top forme. Il est confiant, il est impliqué pour le club, et dans le projet. »