[Rétro-Pros] 4J-L1 : FC Metz-PSG 0-2 (30-08-19)

Publié le

Le PSG a fait le travail. En ouverture de la quatrième journée de Ligue 1, le club de la capitale est allé s’imposer sur la pelouse de Metz (0-2). Un succès logique. Privé d’une pléiade de joueurs (Neymar, Cavani, Mbappé, Draxler, Kehrer, Herrera, Diallo), le PSG se présentait à Saint-Symphorien avec un onze très expérimental. Avec notamment le jeune Aouchiche au milieu, et Bulka dans la cage, préféré à un Areola en partance pour le Real Madrid.

4J-L1] Le match de Aouchiche et Dagba passé à la loupe - Les Titis ...

Mais ces remaniements n’empêchaient pas les Parisiens de prendre un départ idéal. Bernat obtenait un penalty que Di Maria transformait avec sang-froid (0-1, 10e).

Malgré un léger sursaut messin et plusieurs tentatives de Diallo, les Parisiens maitrisaient assez tranquillement les débats. Et parvenaient à doubler la mise avant la pause, grâce à un coup de tête victorieux de Choupo-Moting (0-2, 43e).

Le PSG s'impose à Metz sans trembler - Reuters

Le dernier rebondissement d’un premier acte brièvement interrompu par le déploiement dans le kop messin d’une banderole jugée insultante.

Paris pas inquiété

En position idéale, le PSG affichait une maîtrise moins nette au retour des vestiaires. Sans pour autant se faire de grosses frayeurs, face à des Messins beaucoup trop brouillons sur le plan offensif.

Saint-Symphorien, à guichets fermés, n’avait que trop peu d’occasions de s’enflammer. Bulka, longtemps au chômage technique, attendait d’ailleurs la fin de match pour être mis à contribution. D’abord sur un coup-franc puissant de Boulaya (79e), puis sur une frappe à mi-distance de Gakpa (86e).

Mercato | Mercato - PSG : Leonardo ne lâcherait rien pour l'avenir ...

Vainqueur 0-2 sur la pelouse du promu lorrain, le PSG conclut ce mois d’août avec neuf points sur douze possibles et prend provisoirement la tête du classement. Le club de la capitale reprendra le championnat dans deux semaines face à Strasbourg. Avec ou sans Neymar ?

Revue de Presse-Pros] Adil Aouchiche : "Je ne m'attendais pas à ...