[EDF-A Fém.] Grâce Geyoro seule Titi Girl retenue pour le Mondial féminin

Publié le

À trente-six jours du coup d’envoi de la Coupe du monde féminine de la FIFA, France 2019, Corinne Diacre, sélectionneure de l’Équipe de France féminine, a annoncé la liste des vingt-trois joueuses retenues pour disputer l’épreuve, le jeudi 2 mai 2019 sur TF1 dans 20H le Mag. C’est la première fois de l’histoire du football féminin en France qu’une liste des Bleues est livrée lors du Journal de 20h de la chaîne, partenaire de la FFF. Le groupe comporte trois gardiennes, huit défenseures, six milieux et six attaquantes.

Corinne Diacre peut remplacer une joueuse en cas de maladie ou de blessure grave au plus tard vingt-quatre heures avant le coup d’envoi du premier match des Bleues, le vendredi 7 juin contre la Corée du Sud au Parc des Princes de Paris (21h00). Elle devra alors être issue de la liste provisoire de cinquante noms au maximum que la sélectionneure a communiquée à la FIFA dès le 26 avril.

Après ce match d’ouverture du huitième Mondial féminin, les Tricolores enchaîneront contre la Norvège le mercredi 12 juin au stade de Nice (21h00), puis le Nigeria le lundi 17 juin au Roazhon Park de Rennes. Ces rencontres seront diffusées en direct par TF1 et Canal+.

Avant leur entrée dans la compétition, les Bleues se retrouveront en stage à Perros-Guirec (Côtes-d’Armor), à partir du mercredi 8 mai. Elles rejoindront ensuite le CNF Clairefontaine le lundi 13 mai.

Actuelles quatrièmes mondiales au classement de la FIFA, elles joueront deux matches de préparation contre la Thaïlande, le samedi 25 mai au stade de la Source d’Orléans (16h00), et face à la Chine, le vendredi 31 mai au stade Dominique-Duvauchelle de Créteil (21h00), tous deux retransmis en direct par W9.

Le commentaire de Corinne Diacre

« C’est un choix difficile et je l’assume, je privilégie le groupe. Les filles que j’ai choisies ce soir méritent d’être là. Notre objectif est de gagner. Je n’en rêve pas car quand je rêve, en général, mes rêves ne se réalisent pas. Nous avons bien travaillé jusqu’ici mais nous avons encore du chemin à faire ».