[EDF-A] Première plus que réussie pour Alphonse Areola !

Publié le

Profitant des absences sur blessures d’Hugo Lloris et de Steve Mandanda, le gardien du Paris Saint-Germain Alphonse Areola a été mis sur le devant de la scène pour le retour des Bleus, moins de deux mois après leur titre mondial en Russie, face à l’Allemagne (0-0), jeudi, pour le compte de la 1ère journée de la Ligue des Nations.

Le Titi d’Or 2009 se savait scruté pour sa première sélection, il a répondu aux attentes, et même au-delà. Le gardien du PSG a dégagé une grande sérénité et enchaîné les parades de haut niveau, dont trois en l’espace de 10 minutes en seconde période. Il n’a pas hésité non plus à remonter ses coéquipiers quand ils étaient plus difficulté. C’est maintenant clair, il candidate pour devenir la doublure de Lloris !

ALLEMAGNE – FRANCE 0-0 (0-0)

Ligue des Nations (Ligue A – Groupe 1)

Terrain =

Allianz Arena (Munich)

Affluence =

75 000 spectateurs

Arbitre =

M. Orsato (Ita)

Avertissement =

Rüdiger (88eme) pour l’Allemagne

Allemagne =

Neuer (c) – Ginter, Boateng, Hummels, Rüdiger – Goretzka (Gündogan 66′), Kimmich, Kroos – T.Müller, Reus (L.Sané 83′), Werner.
Banc : Ter Stegen (g), Tah, Kehrer, Draxler, Brandt, N.Schulz, Süle, Havertz, N.Petersen
Sélectionneur : J.Löw

France =

Areola – Pavard, Varane (c), Umtiti, L.Hernandez – N.Kanté, P.Pogba – Mbappé, Griezmann (Fekir 80′), Matuidi (Tolisso 86′) – Giroud (O.Dembélé 66′).
Banc : Lecomte (g), Costil (g), Kimpembe, Lemar, N’Zonzi, Rami, D.Sidibé, Thauvin, B.Mendy
Sélectionneur : D.Deschamps

Résultat de recherche d'images pour "alphonse areola"

Ils ont dit =

Joachim Löw (sélectionneur de l’Allemagne) : «C’était un match marqué par les éléments tactiques sur des longues périodes. On était conscient que ce match était placé sous une étoile particulière et que la Mannschaft devait montrer une autre face, ce qu’elle a fait. On a été très bien organisé tout le match. On n’a jamais concédé une situation de contre des Français et on sait que c’est leur grande force.

A ce moment de la saison, chaque joueur est allé au-delà de sa limite et a relevé le défi, notamment sur les uns contres uns. On a eu plusieurs bonnes actions et on n’aura jamais plus autant d’occasions contre le champion du monde. Mais on est tombés sur un superbe gardien. Je suis très content en ce qui concerne la mentalité de mon équipe. On savait qu’on allait faire face à Kylian Mbappé sur le côté droit et qu’Ousmane Dembélé risquait de rentrer. Et avec ses latéraux, la France dispose d’une énorme force sur les côtés. C’était donc une bonne solution de jouer avec une ligne de quatre très stable en défense afin que les joueurs de devant aient une certaine sécurité.»

Didier Deschamps (sélectionneur de l’équipe de France) : « Je suis très content pour lui, très fier de ce qu’il a fait. Ce n’est jamais évident pour une première sélection. Mais il a dégagé beaucoup de sérénité et de confiance comme il le fait avec son club. C’est très bien pour une première et ça va lui donner encore plus de confiance. »
Olivier Giroud : « Il évolue depuis plusieurs années maintenant au poste de numéro 1 à Paris. Il a pris de la confiance, il travaille beaucoup à l’entraînement, il mérite tout ce qui lui arrive. En particulier ce soir il fait un gros match, mais je ne suis pas surpris parce que je connais sa qualité. « 
Benjamin Pavard : « Il fait de très grands matchs avec Paris, c’est un très grand professionnel. Ce n’est pas facile parce qu’à chaque fois qu’il venait il était troisième gardien. Mais quand on fait appel à lui, il répond présent. Je ne suis pas du tout surpris. »
Paul Pogba : « Il a été grand ! Aujourd’hui il a prouvé. Il a joué comme s’il était un titulaire. Je ne suis pas surpris de sa performance. Il bosse toujours avec le sourire, avec un bon état d’esprit. Ce qu’il a montré aujourd’hui, c’est ce qu’il montre depuis toujours. Ça fait très longtemps que je le connais et il progresse. Où il en est aujourd’hui… il est parti chercher ça. »
Blaise Matuidi : « Il est très mature dans sa tête. C’est quelqu’un de très calme, avec une sérénité incroyable. Il a abordé le match comme il en a l’habitude avec le PSG et franchement sur le terrain, il m’a épaté. Il a progressé, il a franchi un cap, de côtoyer l’équipe de France au quotidien et d’être aux côtés de grands joueurs à Paris, ça l’aide beaucoup. »
Lucas Hernandez : « Pour sa première, il a fait un gros match. On sait tous le très grand gardien que c’est. Aujourd’hui il l’a prouvé encore une fois sur le terrain. On a toute confiance en lui. »

Résultat de recherche d'images pour "alphonse areola"