[Mondial-U17] La France qualifiée pour les quarts de finale !

Publié le

L’Équipe de France U18 des Parisiens Tanguy Nianzou Kouassi, Timothée Pembélé, Adil Aouchiche et Arnaud Kalimuendo s’est imposée 2-0 face à Haïti ce samedi 2 novembre à l’Estadio da Serrinha de Goiania, au Brésil, à l’occasion de la 3e et dernière journée de la phase de groupes de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA Brésil 2019.

Web_tr7oz9kqbrahtpijxvyd.jpg

Une victoire (4-0) notamment acquise grâce à deux passes décisives d’Adil Aouchiche.

1-0, Nathanaël Mbuku (6e) : un centre à ras de terre de la droite de Brandon Soppy est mal négocié et relevé par le gardien, profitant à Mbuku qui propulse le ballon d’une tête plongeante dans le but vide.
2-0, Nathanaël Mbuku (74e) : sur un ballon de récupération, Adil Aouchiche décale sur la gauche Mbuku, qui place une frappe croisée hors de portée du gardien australien.
3-0, Nathanaël Mbuku (82e) : après avoir fixé son défenseur côté gauche dans la surface, Adil Aouchiche glisse le ballon à Mbuku qui transforme du gauche à ras de terre entre les jambes du gardien.
4-0, Enzo Millot (87e) : sur un échange de passes courtes des Bleuets aux abords de la surface, Millot récupère la balle et marque d’une frappe enroulée du gauche.

En quarts de finale, les Tricolores affronteront l’Espagne ce lundi 11 novembre à 16h30 (heure locale, 20h30 en France) à l’Olimpico Goiânia.

FRANCE – AUSTRALIE 4-0 (1-0)

Buts : Mbuku (6e, 74e, 82e) et Millot (87e).

FRANCE : Zinga – Soppy, Matsima, Nianzou Kouassi, Pembélé – Ahamada, Agoumé (c) (Millot, 77e), Aouchiche – Lihadji (Rutter, 71e), Mbuku (Taïbi, 85e) – Kalimuendo. Sélectionneur : Jean-Claude Giuntini.

AUSTRALIE : Pavlesic – Abdulahi, Courtney-Perkins, Powell (Walsh, 86e), Teague, Botic, Watts, Auglah (Duzel, 67e), Rawlins, Mlinaric, Peupion (Ostler, 60e). Sélectionneur : Trevor Morgan.

Mot du sélectionneur

« Nous avons réussi une très bonne entame d’un match que l’on a abordé avec beaucoup de calme et de discipline. Nous avons marqué tôt et, ensuite, les garçons ne sont pas tombés dans la tendance à forcer le jeu et à vouloir faire la différence tout seul. J’ai apprécié au contraire leur patience et leur volonté de garder l’animation collective, ce qui est très intéressant pour la suite. Nous avons concédé deux occasions en fin de première mi-temps mais cela s’est terminé par quatre buts marqués sur du jeu collectif, sans en encaisser. Cela a été une partie bien maîtrisée. Nous allons maintenant travailler sur la récupération avant l’Espagne. On connait leur palmarès dans les compétitions de jeunes, on a déjà joué cette génération, mais dans un autre contexte. Ce sera un match engagé, que l’on va bien préparer ».

1/8 de finale

1/4 de finale

Powered by Live Score & Live Score App